Introduction

En organisant les activités des hommes, l’entreprise en démultiplie les capacités d’action. Au regard des progrès qu’elle permet et des risques économiques, sociaux, environnementaux qu’elle engendre, il importe de la penser d’une manière juste, notamment afin d’honorer sa dimension éthique.

Objectifs de l’enseignement

En présentant la manière dont l’entreprise est appréhendée par les différentes théories économiques et par le droit, l’enseignement soulignera les limites des représentations correspondantes.

Nous réfléchirons ensuite à l’entreprise en mobilisant les apports du programme de recherche mené au Collège des Bernardins entre 2019 et 2018 qui a proposé de caractériser l’entreprise par ses capacités de création collective.

Les apports des sciences humaines contribueront à construire une représentation de l’entreprise basée sur les hommes, le travail et les potentiels associés à l’activité collective.

Nous pourrons ainsi expliciter les dimensions éthiques correspondantes en nous appuyant sur la Doctrine sociale de l’Église, en particulier sa conception de l’homme comme « personne », du travail comme « bien de l’homme » et de l’entreprise comme « communauté de personnes ».