Le droit prend en compte la vocation à la vie consacrée et sa réalisation en institut ou en vie solitaire. En quoi consiste l’état de « vie consacrée » dans l’Eglise ? Comment entrer, demeurer dans cet état de vie et éventuellement en sortir ? Quelles sont les structures et les modes de gouvernement des Instituts ? Comment des personnes non consacrées peuvent être associées à ces instituts ? Comment est organisée la collaboration entre les instituts eux-mêmes, avec les Eglises particulières et avec l’Eglise Universelle ?